10APT – Chapitre XIII – Les Conseils

Alors tout au long de cette « merveilleuse » aventure et même au delà, tu vas entendre :
– alors quand, j’étais enceinte…
– à ta place, je…
– tu penses pas que …
– tu devrais plutôt…
Je le sais, je l’ai fait et je finissais mes phrases en disant « de toutes manières, c’est toi qui voit. » comme ça, je ne passais pas pour la reloue de service.
Vu le sale caractère que j’ai, seules les personnes qui ne me connaissaient pas osaient me dire quelque chose. Et du haut de mon air juvénile, je répondais fièrement : je connais, c’est mon deuxième!
Et PAF, dans tes dents.
J’ai fait la même avec les médecins/sages femmes. Je suis déjà passée par là et je connais mon corps, donc je peux un peu me le permettre.
Pour la Bestiole, j’étais en mode freestyle. Je faisais ce que me disaient les médecins sans me poser de questions. Je prenais aucune infos nulle part. Je me disais qu’il y a avait pleins de femmes dans le monde qui vivait leur grossesse au feeling, alors pourquoi pas moi! J’ai rien lu, j’ai pas fait gaffe à la bouffe, j’ai rien demandé à personne. Après, faut savoir que dans mon cercle d’amis, bah y avait pas de gosses, donc en mode grosse insouciante. J’ai été qu’à un seul cours de préparation à l’accouchement, les autres meufs me soûlaient tellement avec leurs questions que je passais plus de temps à m’imaginer sur une île déserte qu’à les écouter.
Résultat? Accouchement et tout ce qui a suivi jusqu’à maintenant nickel!
Bon là, avec l’âge et la maturité qui s’est incrustée, j’ai pas eu d’autre choix que de la jouer « intéressée » par tout ce qui se passait dans mon corps.
J’ai fait gaffe à ma bouffe, j’ai fait du sport, j’ai même lu un bouquin plutôt bien foutu « La grossesse des paresseuses« . Il dédramatise pas mal de choses et je suis revenue dessus à plusieurs reprises pour suivre l’évolution de l’Alien.
Les sages femmes de ma maternité ont aussi réussi à me rendre vachement à l’écoute de leurs conseils. Peut être parce qu’elle ne parlait pas de faits établis, mais de possibilités et ça, ça change tout!
J’ai nullement été sur le net… Sont trop des psychopathes. Si tu écris « grossesse mal à l’orteil », tu vas lire que t’as attrapé une maladie rare et que ton enfant va naître sans pieds. Très peu pour moi!
Nan, mais faut s’écouter avant d’écouter les autres et si t’as de vrais doutes, demande à des personnes de confiance, mais le seul fait établi dans cette histoire est qu’… AUCUNE GROSSESSE N’EST PAREILLE!