10APT – Chapitre XII – La Survie en Extérieur

La Fringale n’est pas un mythe. C’est une faim qui te tombe dessus comme une crotte de pigeon sur l’épaule. Sans prévenir, tu meurs de faim et ça te rends plus faible que tu ne l’es déjà. Alors il faut toujours avoir dans son sac de quoi manger et de quoi boire. A la base, ce truc arrive un peu plus tard dans le calvaire, mais moi, ça a été dès le 2e mois !!! J’ai commencé avec des Tuc à cause de mes nausées, mais tu te lasses très vite des aliments que tu manges trop souvent, alors j’ai vite basculé sur les Sneakers. C’est plein de sucre et c’est gras, mais ça te cale de dingue et ça te rebooste comme la potion magique d’Astérix. Mais bon, à force, c’est écœurant.
J’ai eu la chance de ne pas vomir durant le premier trimestre et par la suite c’était à cause des transports ou de fringales ultimes, contrairement à ma grossesse pour la Bestiole où j’ai vomi du premier jour, jusqu’à la veille de l’accouchement. Comme je prenais souvent l’avion, mon kit était principalement composé des sacs à vomi qu’on trouvait dans les sièges. A force d’entrainement, j’avais même réussi à trouver une façon élégante de gerber.
Mais là, c’était cool, bretzel, eau et argent. L’argent te sert à t’acheter une envie pressante comme du fast food, mais aussi une autre envie pressante. Bah ouais, quand t’es en cloque, t’as juste envie de vivre sur un pot de chambre. Et plus ça va, plus t’as envie qu’on te le greffe aux fesses. Le locataire prenant ses aises, le corps décide de compresser certains organes… La vessie en fait partie. A Paris, il y a beaucoup de bistrots ou de restos où les toilettes sont payantes, et le sourire ne fonctionne pas toujours… Donc tu paies!

evingel-grossesseA Paris, tu n’as pas le droit de marcher lentement, sauf si tu es sur les Champs Elysées ou dans un parc, sinon c’est INTERDIT. La grossesse te fait vivre en slow motion. Tu es très lente, tout ton corps est incroyablement lourd. Alors quand t’es mince comme moi et que ta grossesse ne se voit que lorsque l’on s’attarde sur ton ventre, les gens ont tendance à te pousser ou à râler. Bah c’est simple, un coup de parapluie ou un croche pied avec mon plus beau sourire pour me venger.
Dans les transports en communs, il y a des places réservées, aux vieux, aux femmes avec des bébés et aux femmes enceintes… Bah mon pote, je l’ai usé ce privilège. On est dans un monde où les gens sont de plus ne plus cons et si tu ne demandes pas, on se lève pas… alors en entrant dans un bus ou un métro, je sortais mon plus beau sourire et ma phrase magique : excusez-moi, pourrais-je avoir une place s’il vous plait ?
J’allais principalement voir les gens qui avaient bien vu mon état ou les hommes jeunes… de préférence !
Les gens se levaient plutôt facilement et rapidement. Certains me demandait pourquoi ils devraient se lever? Et je leur répondais que c’était parce que j’étais super culottée… ils se levaient sans comprendre ma blague, pensant certainement que c’était un handicap. Ils ne captaient pas tout le temps, mais se levaient quand même et après revenaient me voir pour me demander si j’étais enceinte, et je rigolais en leur montrant mon ventre et en leur disant, que je savais très bien que ça ne se voyait pas!
Il y a un texte de loi dans le commerce qui stipule qu’une femme enceinte est prioritaire dans les magasins. Bah mon pote, j’en ai jamais autant abusé de ce privilège… J’allais direct à la caisse et je demandais : excusez-moi, il y a une caisse prioritaire ? et là, on me disait : oui oui, restez là, vous êtes la suivante !
Gnarf gnarf gnarf
Je proposais même à mes potes de faire les soldes avec moi… Avec du recul, j’aurai pu louer mes services en fait. FLÛTE!